Livraison gratuite de €50 | Promotion Semaine noire-40% avec code "NOIR"

Langue

Lion’s Mane est un champignon comestible et savoureux qui est utilisé depuis des siècles comme plat et médecine dans les cultures orientales.

Lion’s Mane est un champignon parasite qui pousse sur des arbres à feuilles caduques tels que les hêtres, les chênes et les pommiers. Les cultivars du héricium appartiennent au groupe de champignons hydnoïdes, dont les caractéristiques sont les étamines reproductrices qui ressemblent à des glaçons ou à la crinière de lion. En donnant aux étamines cette forme, le champignon augmente la surface disponible pour la production de spores et optimise les chances de son succès reproducteur. Une bête sage!

Toutes les variétés de Hericium sont une excellente nourriture, mais l'une d'entre elles est une véritable star. C'est Hericium erinaceus, c'est-à-dire la crinière du lion. Le monde de la science l'a assez bien recherché, et nous pouvons voir qu'il existe une équation entre la science occidentale et la sagesse de l'Est.

Soutien naturel à l'estomac et aux intestins

En médecine traditionnelle chinoise (TCM), la crinière de Lion a été utilisée pour traiter les maux digestifs. Il a été utilisé pour traiter les ulcères de l'estomac et les cancers intestinaux, et il a également été utilisé pour soutenir complètement les fonctions immunitaires du corps. La crinière du lion est le tonique de l'énergie Chi (Qi), à laquelle je reviendrai plus tard dans cet article.

La recherche moderne montre (une liste complète peut être trouvée à la fin de l'article) que l'utilisation de la crinière de Lion contribue en fait à l'amélioration du fonctionnement du système digestif. Les produits chimiques solubles dans l'eau aident à protéger la doublure de l'estomac contre les ulcères et l'inflammation. C'est un cocktail de bêta-glucans et de terpènes qui affectent considérablement notre immunité. Nous savons également que les composés contenus dans la crinière du lion inhibent efficacement la croissance des cellules cancéreuses dans le système digestif. Cela confirme encore une fois l’utilisation historique de la crinière du lion dans le traitement des maladies graves de l’estomac et des intestins. Une autre catégorie de composés qui peuvent être trouvées dans la crinière de Lion est un certain nombre d'antioxydants et de composés qui régulent le niveau d'insuline et de lipides sanguins. Pour cette raison, la crinière de Lion peut également être utile pour les personnes aux prises avec le diabète.

Cependant, ce n'est pas la fin de l'utilisation de la crinière de Lion. C'est en fait juste un prélude à ce que ce champignon remarquable peut nous offrir.

Carburant de fusée pour le cerveau

En 1986, une équipe de scientifiques dirigée par le professeur Rita Levi-Montalcini a reçu le prix Nobel pour avoir découvert un groupe de protéines qui jouent un rôle clé dans la formation des modèles cérébraux et des modèles de mouvement du corps. Cette catégorie de composés trouvées dans les systèmes nerveux centraux et périphériques a été appelé le facteur de croissance nerveuse (NGF).

Comme le prouve dans la recherche révolutionnaire, le niveau du facteur de croissance nerveuse affecte directement nos capacités mentales. Il a un impact sur la vitesse et la clarté des processus de pensée, l'efficacité de la résolution de problèmes, les fonctions de mémoire, la capacité de se concentrer et la résistance à des facteurs stressants provenant de l'environnement. C'est le carburant pour le développement de nos cerveaux et de nos corps, grâce à laquelle nos processus mentaux et biologiques peuvent fonctionner correctement et sans interruption. Comme en témoigne de nombreuses études, Le champignon de crinière de Lion stimule le facteur de croissance nerveuse chez l'homme. Cela signifie qu'il soutient la formation de nouvelles connexions neuronales, garantissant un fonctionnement, un développement et une protection optimaux du système nerveux.

Avec l'âge, la quantité de protéines NGF dans le corps diminue, ce qui se traduit par des problèmes neurologiques associés au vieillissement. Les exemples incluent la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence. Pour cette raison, la crinière de Lion sera un excellent complément pour les personnes âgées qui commencent à avoir des problèmes de mémoire, et de la concentration et de l'expérience des sautes d'humeur associées à une baisse des fonctions cognitives. Le facteur de croissance nerveuse joue également un rôle vital dans le traitement des maladies graves telles que la sclérose en plaques, qui affectent naturellement les personnes de tous âges.

Le facteur de croissance soutient non seulement le processus de création de nouvelles connexions neuronales (appelée neurogenèse), mais répare également les connexions qui ont été endommagées. Par exemple. En raison de la vieillesse, de l'accident ou du stress chronique) et subirait autrement la soi-disant apothéose ou la désintégration naturelle. Le niveau approprié des protéines NGF signifie que les connexions endommagées ont une chance de revenir à la vie, et les connexions nouvellement formées sont protégées contre les attaques sans compromis de facteurs de stress.

Avec cela, la mycose peut aider: avec le stress, l'anxiété et la dépression

Le stress chronique, le problème de civilisation le plus courant et le plus déguisé au monde aujourd'hui, attaque les cellules nerveuses et inhibe la formation du facteur de croissance nerveuse. En conséquence, lorsque nous passons par des états prolongés d'anxiété ou de dépression, nous limitons la capacité de notre corps à se guérir et à produire des composés qui pourraient nous aider à faire face aux difficultés psychologiques. Étant donné que Lion’s Mane promeut la formation du facteur de croissance nerveuse, il nous permet de faire face aux états mentaux défavorables plus efficacement.

À cet égard, il existe une certaine similitude entre la crinière de Lion et les champignons psilocybines, qui stimulent également la formation de nouvelles connexions neuronales et, dans des conditions appropriées, peuvent montrer un fort effet antidépresseur. Cependant, contrairement aux champignons magiques, la crinière de Lion n'est pas un hallucinogène, ne mène pas à des changements de perception et peut être utilisé pour soutenir la santé mentale par des personnes de tous âges.

Dans le contexte de l'activité antidépresseurs, il convient également de mentionner la capacité du lion à créer de nouvelles connexions dans la région de l'hippocampe. C'est une région de notre cerveau qui joue un rôle clé dans la régulation des émotions et des processus de mémoire. La recherche indique que l'utilisation régulière de la crinière du lion entraîne une neurogenèse dans l'hippocampe (et donc la construction de nouvelles autoroutes neuronales). Cet effet est étroitement lié à un certain nombre d'effets antidépresseurs et anxiolytiques qui peuvent être ressentis avec l'utilisation régulière de la crinière du lion.

Quels composés sont responsables de la stimulation du facteur de croissance nerveuse?

Les herricenons et les einacines sont des agents fongiques secrets qui déclenchent la production du facteur de croissance nerveuse dans les systèmes nerveux centraux et périphériques. Ces composés appartiennent au groupe de terpènes connu et aimé (en particulier par les amateurs de cannabis). Ce sont des polyphénols, des substances actives qui ne sont solubles que dans l'alcool. Pour cette raison, lors de l'achat de l'extrait de crinière de Lion, assurez-vous qu'il s'agit d'un extrait alcoolique. Sinon, le supplément ne sera pas en mesure d'offrir des effets sur le système nerveux, mais ne montrera que des effets sur le système digestif. De nombreux produits disponibles sur le marché, malheureusement, ne répondent pas à l'état d'extraction d'alcool, vous ne pouvez donc pas avoir d'effets spectaculaires sur le système nerveux et les fonctions cognitives. La commercialisation et la production industrielle ne vont pas toujours de pair avec la qualité.

Myéline, une barrière protectrice pour les fibres nerveuses

Il existe de nombreuses études in vitro et in vivo montrant que la crinière de lion protège le réseau neuronal en produisant de la myéline, la substance huileuse qui entoure les cellules nerveuses. Il s'agit d'une barrière de protection naturelle qui permet à de nouvelles connexions de se développer en toute sécurité.

Lorsque la myéline est épuisée, comme en raison du stress chronique à long terme, de la pollution de la vieillesse ou de l'environnement, notre santé mentale se détériore. Lorsqu'il y en a assez, les cellules de fibres nerveuses sont sûres et le cerveau peut agir comme une machine huilée. Une cellule nerveuse protégée contre les facteurs de stress par un revêtement en eau grasse fonctionnera beaucoup plus efficacement qu'une cellule nerveuse qui manque une telle barrière. Cela se traduit évidemment par la santé mentale, l'humeur et largement compris la résistance au stress.

Mane du lion en médecine orientale traditionnelle

La différence entre la médecine occidentale et les systèmes orientales, simplifiée, est que dans le cas de la médecine occidentale, l'homme est considéré comme un ensemble de pièces (dont chacun nécessite une spécialisation distincte). Dans le cas de l'approche orientale, seule une vision holistique d'une personne peut conduire à découvrir la cause de ses maux.

La médecine occidentale est inestimable dans le cas d'un bras cassé, d'une chirurgie cardiaque ou de procédures qui nécessitent l'utilisation d'équipements spécialisés. Cependant, il n'a pas grand-chose à offrir en termes de style de vie (à part le cliché de «manger sain et bouger»), sans parler de maximiser le potentiel de santé du corps et de l'esprit humain.

Dans les cultures orientales, la santé humaine est considérée comme le résultat de nombreux éléments interdépendants, dont un élément important négligé en Occident est la dimension énergétique. En Chine, ainsi qu'en Tibet et en Inde, des systèmes se sont développés qui ont exploré cette dimension invisible de l'existence humaine. Outre la couche structurelle de notre corps (ses parties physiques et ses organes), ces systèmes reposent également sur une couche invisible à l'œil, énergie vitale (en médecine chinoise: Jing, Chi et Shen, en yoga prana). Bien que les différents systèmes de médecine orientale diffèrent les uns des autres selon des méthodes spécifiques, elles partagent de nombreuses similitudes. L'un d'eux est que dans la structure du corps humain, ils spécifient l'existence de 72 000 canaux énergétiques. Amener le patient à la santé et à l'harmonie dépend en grande partie du déblocage du flux dans ces canaux. De nombreuses pratiques conduisent à l'harmonisation de l'énergie du corps. En règle générale, ils comptent sur l'équilibre des éléments de base qui composent la question du corps et de l'esprit, les particules subatomiques indivisibles du feu, de l'eau, de l'air, de la terre et de l'espace (Akash). C’est l’harmonie de ces éléments dans la vie d’une personne qui détermine sa santé ou sa maladie.

Dans la médecine traditionnelle chinoise et le système tibétain, la crinière de Lion est considérée comme le tonique de l'énergie éolienne. On pense qu'il stimule les canaux énergétiques liés à notre système nerveux. Les résultats des recherches montrant les propriétés neurologiques de la crinière du lion confirment la validité de cette approche. Pour que le corps et l'esprit fonctionnent de manière optimale, cependant, il ne suffit pas de renforcer l'énergie éolienne, par ex. En observant votre respiration pendant la méditation. Il est également nécessaire de s'adresser aux autres. Ici encore une fois, la magie de la crinière de Lion se révèle. La myéline à eau grasse correspond à l'élément d'eau et aux bêta-glucanes à l'élément terrestre. Harmonisant habilement ces énergies intérieures subtiles est une forme de l'alchimie de la santé et du bien-être avec l'aide légère de la nature.

Lorsque nous regardons la structure structurelle du mycélium et du réseau neuronal humain, nous voyons que les similitudes entre elles sont frappantes. Il n'y a rien de surprenant là-dedans. Les champignons partagent plus d'ADN avec nous qu'avec les plantes. Ce qu'ils font pour eux-mêmes et les écosystèmes dans lesquels ils existent peuvent également nous offrir. Ils deviennent des alliés dignes de confiance qui aideront à maintenir la clarté mentale, l'équilibre émotionnel et la résilience dans un monde qui met quotidiennement chacun de ces facteurs de santé mentale.

Auteur, Piotr Zaborowski

 


Recherche scientifique sur l'activité neurologique de la crinière du lion:

Héricenons et éryinacine, stimulants de la croissance nerveuse

Le facteur de croissance du nerf de la crinière du lion induit une activité dans les cellules humaines

Lion’s Mane Mushroom fait la promotion des processus de mémoire

La crinière du lion abaisse le niveau d'anxiété et de dépression à travers la neurogenèse de l'hippocampe

Propriétés de la crinière du lion


Leave a Comment